L’explosion du 4 août dans le port de Beyrouth a causé des dommages considérables. En plus du lourd bilan humain (plus d’une centaine de vies perdues, pas loin de 5000 blessés), environs 300 000 personnes se retrouvent sans foyer. Dans un pays qui traverse depuis de nombreux mois une crise économique, cette catastrophe vient considérablement empirer le quotidien déjà difficile des libanais.

Le Secours Palestinien connaît bien ce pays, il constitue une étape logistique importante dans les aides que nous apportons tout au long de l’année pour les réfugiés palestiniens. Une partie de notre équipe est présente au Liban, et s’organise à son échelle pour apporter les aides de première nécessité aux populations touchées par cette catastrophe. Cette crise vient directement amplifier le sort déjà peu enviable des réfugiés palestiniens.

Aujourd’hui, en plus des réfugiés palestiniens que nous soutenons tout au long de l’année, ce sont 300 000 libanais qui ont tout autant besoin d’aide.

Beaucoup d’associations se sont spontanément mobilisées pour agir, et nous en faisons partie.

Pour soutenir nos actions : Faire un don